Guide Des Vins Du Sud Ouest

Edition du 01/01/2019
 

Domaine Pichard

Top

Domaine PICHARD

Tradition et savoir faire


“Volontairement nous gardons les vins 4 à 5 ans dans nos chais avant de les mettre sur le marché, explique Jean Sentilles. Nous voulons qu’ils soient dégustés après quelques années de vieillissement, ils se goûtent bien mieux. Aujourd’hui ce sont les 2009, 2010, 2011 qui sont parfaits. Nous voulons éviter que les gens ne débouchent la bouteille trop tôt, nous nous appliquons à produire les meilleurs vins possibles. Nous œuvrons pour que notre Madiran donne du plaisir, soit apprécié à sa juste valeur, et ce n’est qu’après quelques années de vieillissement en bouteille, qu’il est le meilleur. La mode est de mettre très vite les vins sur le marché, mais un Madiran jeune a parfois les tanins un peu rugueux. Il faut laisser du temps au temps pour faire un bon Madiran, nous nous y employons. Notre Domaine couvre aujourd'hui 20 hectares, plantés en haut d'un coteau, versant sud, face aux Pyrénées. Le sol se compose d'argiles fines mélangées de galets roulés de quartz, quartzites et de lydiennes datant de l'aire quaternaire. Ceux-ci assurent un drainage optimal et restituent la chaleur pour aider à la maturation du raisin. L'encépagement de 30 ans de moyenne d'âge est composé de 60% de Tannat et 40% Cabernet franc et, pour le blanc, essentiellement de Petit Manseng. Depuis le millésime 2015, nos vins bénéficient du label bio. Ce passage de l'agriculture raisonnée à l'Agriculture Biologique marque notre attachement au respect de la nature et à l'environnement. A coté de nos Tannats très puissants, les Cabernets francs contribuent depuis l'origine du Domaine à l'originalité et à la complexité de nos vins. 2015 marque la mise sur le marché d'une cuvée qui leur est dédiée : Bouchy de Pichard, un vin profond, réglissé tout en finesse, un vrai régal dans la veine des plus grands. Nous sélectionnons chaque année deux cuvées en Madiran, à déguster ou à conserver de longues années, dont une Prestige. Enfin, nous présentons un Pacherenc doux, non liquoreux, frais et fruité, et un Pacherenc sec. Nos assemblages résultent de notre volonté de faire partager aux amateurs nos plaisirs de dégustation toujours renouvelés.”

   

Domaine Pichard

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone : 05 62 96 35 73

Email : pichard65@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainepichard




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château PAILLAS


Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s’étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Côt, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne dâge de 36 ans. Formé au Jurassique (il y a 150 millions d’années), le sol du vignoble s’est dégradé en surface sur une très faible épaisseur au fil des millénaires pour devenir de la pierraille calcaire peu friable enrobée d’argile parfois recouvert de “terres rouges” venant du massif central, très riches en fer. Puis grâce à son micro-climat : le Château Paillas, par sa position sur le plateau, bénéficie des effets du vent (qui concentre les raisins), et évite les brouillards matinaux de la vallée. En légère pente au sud, les vignes profitent au maximum de l’ensoleillement qui permet un affinement de la maturité. Après 18 mois, les cuves sont assemblées en une seule cuvée avant la mise en bouteilles. Beau Cahors 2012, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, un vin à prévoir sur des gésiers de volailles confits ou une dinde rôtie aux boudins et pommes fruits.

Famille Lescombes
Scea de Saint-Robert
46700 Floressas
Téléphone :05 65 36 58 28
Email : info@paillas.com
Site personnel : www.paillas.com

Château BARRÉJAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vignoble de 40 ha totalement enherbé depuis 1960 et travaillé de façon traditionnelle avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et vendange en vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum. “Seules des matières d'origine naturelle amendent le sol. Notre pratique d'ébourgeonnage, effeuillage et vendange en vert limite les rendements à 55 hl/ha maximum. La récolte à la main est notre pratique constante afin de préserver les grappes de raisin et toutes leurs caractéristiques. Nos viticulteurs attachent le plus grand soin à la réception de la récolte. Elle s'opère de façon optimale depuis 1966, date de construction d'une réception de vendange et d'un chai souterrain à barriques. La force du Château Barréjat est de disposer d’un énorme capital de vieilles vignes.” Très rare : les vignes de 80 ans en moyenne, ceci expliquant cela. La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales depuis 1996, année de construction d’une réception de vendange et d’un nouveau chai souterrain à barriques. “Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans le Sud-Ouest depuis les Romains. Le terme tannat vient de la langue d’Oc : tan, “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépage tardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.” Pour Denis Capmartin, le millésime 2017 est parfait, peu impacté par le gel, il bénéficie d'une récolte privilégiée. Il est aromatique en blanc et, en rouge, les vins sont très plaisants. Il propose à la vente cette année les 2016 en rouges (superbes) et les 2017 en blancs. On est vraiment au sommet avec son superbe Madiran Extrême 2016, pur Tannat, fermentation malolactique et 18 mois en barriques neuves charnu et parfumé (prune, cuir, épices), alliant structure et distinction, un vin harmonieux et dense, puissant et charpenté, de garde, bien entendu. Le Madiran L’Instant 2016, de bouche fondue, où se mêlent la framboise et l’humus, a des tanins soyeux mais bien présents, quand ce Madiran cuvée des Couvents 2015, développe des senteurs à dominante de pruneau, de cannelle, un vin de belle robe pourpre, dense et typé, qui commence à s’ouvrir. Il y a aussi le Madiran Vieilles Vignes 2015, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, complet, au nez de fruits rouges et une pointe d’épices en bouche, et ce Madiran rouge cuvée des Vieux Ceps 2016, 80% Tannat, 20% Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon, un vin de bouche charnue, de belle robe grenat, riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de fraise cuite, d’excellente évolution. On poursuit avec ce Tannat Bio 2017, et son Vin de Table Cabernat 2017, 100% Cabernet-Sauvignon, marqué par son cépage, à la fois souple et structuré, où se retrouvent des connotations de mûre et de groseille. Tout en finesse, le Pacherenc-du-Vic-Bilh sec Bio 2017, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix, bien marqué par son terroir, subtil et suave, est tout en persistance.

Denis Capmartin

32400 Maumusson
Téléphone :05 62 69 74 92
Email : deniscapmartin@laposte.net
Site personnel : www.chateaubarrejat.com

Château BOURGUET


Au sommet. Vignoble de 21,50 ha, cultivé depuis quatre générations avec la même passion, situé sur les terres les plus au nord de l’aire Gaillac, grâce à la cité médiévale de Cordes-sur-Ciel. Terrain argilo-calcaire très caillouteux (âge moyen des vignes de 40 ans). Fidèle à lui-même, c’est le meilleur Gaillac rouge 2015, 60% Braucol, 25% Syrah et 15% Cabernet-Sauvignon, typé, de bouche fondue, de robe rubis pourpre, aux notes de griotte, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, aux nuances de fruits noirs et d’épices au palais. Le 2014 est tès parfumé avec des notes de framboise, de cassis et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, un vin dense et séveux, de bouche soyeuse et poivrée, parfait sur un boudin aux pommes ou une fondue ariègeoise.  Remarquable Gaillac blanc doux 2015, 100% Loin de l’Œil, qui a une belle couleur dorée, aux arômes de fruits et de fleurs, avec des notes de pain grillé, mêlant charme et puissance, à prévoir par exemple, sur un soufflé de tomates fraîches ou un foie gras à la confiture d'oignons. Le Gaillac rosé, 60% Braucol, 20% Duras et 20% Syrah, de robe limpide, sent bon les fruits rouges frais, sec et friand, vif et parfumé. Excellent Gaillac blanc sec 2016, 40% Sauvignon, 35% Muscadelle et 25% Mauzac, tout en bouche, très aromatique (pêche, aubépine), un vin de bouche délicate et franche, un vin franc et séducteur, que l’on peut déboucher, notamment, sur une salade de ris d'agneau aux raisins ou des spaghettis aux moules et aux anchois. Goûtez aussi la Méthode Ancestrale Bulles d’Alayrac, une cuvée à la fois vineuse et fine, fruitée, d’une jolie ampleur, à la mousse vive et persistante.

Jean et Jérôme Borderie
Les Bourguets
81170 Vindrac-Alayrac
Téléphone :05 63 56 15 23 et 06 75 40 76 31
Email : chateaubourguet@orange.fr
Site personnel : www.chateaubourguet.fr

H. DARTIGALONGUE ET FILS


C'est en 1838 sous Louis Philippe, que Pascal DARTIGALONGUE originaire de Saint Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la notre. En 1969, Pierre Dartigalongue installa sa distillerie à Salles d'Armagnac. Depuis, cinq générations se sont succédées pour assurer et pérenniser «la plus ancienne maison de l’Armagnac». Producteur, distillateur et éleveur, installé dans la région des meilleurs crus de cette eau de vie sept fois centenaire, Dartigalongue est spécialisé dans les très vieux Bas Armagnacs, produits sélectionnés et élevés suivant la tradition ancestrale. Elle offre cette Eau de Vie unique, déclinée en génériques ou en millésimes, dans des présentations luxueuses et personnalisées. La maison détient dans ses vieux chais originels une gamme très importante de vieux Armagnacs Millésimés, vieillissant et se bonifiant dans des fûts en chêne du pays sous le contrôle permanent du maître de chai qui en surveille l’évolution et procède aux diverses manipulations de transvasement et aération . Par ailleurs, à la suite de minutieuses recherches et dégustations, certains millésimes sont assemblés afin de créer des «cuvées spéciales» donnant naissance à des assemblages traditionnels tels V.S.O.P., HORS D’AGE, ou encore à des « 15 ANS d’AGE », » 25 ANS »…, c’est ainsi que pour fêter le 170ème anniversaire de la création de la maison un assemblage exceptionnel de 70% de 1974 et de 30% de 1976, a été réalisé sous la dénomination Cuvée Louis-Philippe 42 %, 70 cl. (Carafe) (roi des Français en 1838). Remarquable Bas-Armagnac cuvée Louis-Philippe (70% de 1974 et 30% de 1976), aux nuances de rancio et d’épices, très floral, à la fois sec et suave, très persistant au palais. Découvrez également ce Bas-Armagnac de 25 ans, assemblage de plusieurs Armagnac dont le plus jeune a au minimum 25 ans, racé, avec ces connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale.

Françoise Dartigalongue
Place du Four - BP 9
32110 Nogaro
Téléphone :05 62 09 03 01
Télécopie :05 62 09 01 78
Email : contact@dartigalongue.com
Site : dartigalongue
Site personnel : www.dartigalongue.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de HERREBOUC


Le domaine et son Château gascon sont rachetés en 1999 par la famille Fitte, qui tombe sous le charme du lieu et renoue ainsi avec ses racines gersoises. S?en suivront dix années de profondes transformations du lieu, que ce soit au niveau du vignoble ou des bâtiments inscrits à l?inventaire supplémentaire des monuments historiques. C?est ainsi que le vignoble est restructuré de 1999 à 2006, avec 9 ha de vignes arrachées puis replantées sur 12 initiaux. Les chais du domaine sont rénovés en 2004. Les premières vinifications sur site ont lieu la même année, lorsque Carine s?installe comme jeune agricultrice et qu?Hélène, forte de son expérience viti-vinicole, la rejoint pour la seconder. En 2005, le chai barriques et les bureaux voient le jour, la salle de dégustation est achevée courant 2010. Un nouvel espace de dégustation est actuellement en projet et les travaux ne devraient pas tarder à démarrer ! Ce nouvel espace sera l?occasion de développer nouveaux projets oenotouristiques? Depuis 2010, ce vignoble est certifié au titre de l?Agriculture Biologique.
Leur IGP Côtes-de-Gascogne blanc sec 2015, 50% Colombard, 30% Ugni Blanc et 10% Petit et Gros Manseng, est très parfumé, ample (9 €). L?IGP Côtes-de-Gascogne blanc doux 2013, aux senteurs persistantes, onctueux, tout en finesse aromatique (brioche, pêche cuite), est très équilibré, de très bonne évolution comme l?IGP Côtes-de-Gascogne blanc moelleux 2014, richement bouqueté, tout en persistance aromatique (amande, pêche de vigne, abricot...), de bouche fruitée et soyeuse. L?IGP Côtes-de-Gascogne rouge 2013, avec, au nez, des senteurs de fruits rouges macérés, d?une belle robe sombre, est un vin aux nuances de cassis, de pruneau et de cannelle.

Carine Fitte et Hélène Archidec
Château de Herrebouc
32190 Saint-Jean-Poutge
Tél. : 05 62 64 68 34
Fax : 05 62 64 68 35
Email : herrebouc@wanadoo.fr
www.herrebouc.com


Domaine BURGUÉ-SÉRÉ


Ce vignoble de 4 ha, à 300 m d'altitude, est exposé à flanc de colline, en terrasse, exposition Sud, Sud-Est sur un sol argilo-limoneux. L'exploitation est familiale depuis 5 générations.
Beau Jurançon La Palombière 2008, vendangé début décembre, une cuvée fermentée et élevée en foudres de 24 à 30 mois, d'une onctuosité raffinée, tout en arômes (pain d'épices, pomme mûre), un vin très savoureux, avec des notes de fruits acidulées en finale (12€). Le Jurançon Tradition 2009, Petit Manseng vendangé jusqu'à mi novembre, vinification en cuves Inox suivi d'un passage de 12 à 18 mois en tonneaux de chêne, est un vin de bouche franche, fraîche et suave à la fois, tout en fruits, d'une bonne persistance, parfait sur un roquefort (8€). Excellent Jurançon sec, d'une jolie complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citronnelle, de poire et de narcisse, dense, rond et distingué, tout en fraîcheur et persistance en finale. Pas besoin d'hésiter.

Annie et Jean Séré
157, chemin Labiste-Bassot
64110 Saint-Faust
Tél. : 05 59 83 06 40
Fax : 05 59 83 06 40
http://jurancon-domaine-burgue-sere.com


Château BOURGUET


Au sommet. Vignoble de 21,50 ha, cultivé depuis quatre générations avec la même passion, situé sur les terres les plus au nord de l?aire Gaillac, grâce à la cité médiévale de Cordes-sur-Ciel. Terrain argilo-calcaire très caillouteux (âge moyen des vignes de 40 ans).
Remarquable Gaillac rouge 2016, cépages Braucol, Syrah et Cabernet Sauvignon, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, c?est un vin de bouche gourmande (5,50 €). Goûté aussi le Gaillac blanc sec 2017, cépages Muscadelle et Sauvignon, au bouquet où s?entremêlent des notes de fruits frais et de tilleul, à la fois suave et vivace (5 €), et le Gaillac rosé 2017, cépages Braucol, Syrah et Duras, de robe limpide, il sent bon les fruits rouges frais, sec et friand, vif et parfumé (5 €).
A découvrir également, la Méthode Ancestrale Bulles d?Alayrac, 100% Mauzac, présenté dans une bouteilles lourde, une cuvée à la fois vineuse et fine, fruitée, d?une jolie ampleur, à la mousse vive et persistante (8 €).

Jean et Jérôme Borderie
Les Bourguets
81170 Vindrac-Alayrac
Tél. : 05 63 56 15 23 et 06 75 40 76 31
Email : chateaubourguet@orange.fr
www.chateaubourguet.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017

 



Château BARRÉJAT


Château NOZIÈRES


Cru du PARADIS


Domaine de POUYPARDIN


Domaine COURÈGE-LONGUE


Château BOVILA


Château PAILLAS


Château La CAMINADE


Domaine PICHARD


Château BOURGUET


Château VIEUX TOURON


Domaine de LAVAUR


Château GAUTOUL


Domaine de LABARTHE



CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE GOURON


CHATEAU PONT LES MOINES


CHARLES SCHLERET


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU MONT REDON


SCEA CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales