Guide Des Vins Du Sud Ouest

Edition du 30/10/2018
 

Domaine Pichard

Top

Domaine PICHARD

Tradition et savoir faire


“Volontairement nous gardons les vins 4 à 5 ans dans nos chais avant de les mettre sur le marché, explique Jean Sentilles. Nous voulons qu’ils soient dégustés après quelques années de vieillissement, ils se goûtent bien mieux. Aujourd’hui ce sont les 2009, 2010, 2011 qui sont parfaits. Nous voulons éviter que les gens ne débouchent la bouteille trop tôt, nous nous appliquons à produire les meilleurs vins possibles. Nous œuvrons pour que notre Madiran donne du plaisir, soit apprécié à sa juste valeur, et ce n’est qu’après quelques années de vieillissement en bouteille, qu’il est le meilleur. La mode est de mettre très vite les vins sur le marché, mais un Madiran jeune a parfois les tanins un peu rugueux. Il faut laisser du temps au temps pour faire un bon Madiran, nous nous y employons. Notre Domaine couvre aujourd'hui 20 hectares, plantés en haut d'un coteau, versant sud, face aux Pyrénées. Le sol se compose d'argiles fines mélangées de galets roulés de quartz, quartzites et de lydiennes datant de l'aire quaternaire. Ceux-ci assurent un drainage optimal et restituent la chaleur pour aider à la maturation du raisin. L'encépagement de 30 ans de moyenne d'âge est composé de 60% de Tannat et 40% Cabernet franc et, pour le blanc, essentiellement de Petit Manseng. Depuis le millésime 2015, nos vins bénéficient du label bio. Ce passage de l'agriculture raisonnée à l'Agriculture Biologique marque notre attachement au respect de la nature et à l'environnement. A coté de nos Tannats très puissants, les Cabernets francs contribuent depuis l'origine du Domaine à l'originalité et à la complexité de nos vins. 2015 marque la mise sur le marché d'une cuvée qui leur est dédiée : Bouchy de Pichard, un vin profond, réglissé tout en finesse, un vrai régal dans la veine des plus grands. Nous sélectionnons chaque année deux cuvées en Madiran, à déguster ou à conserver de longues années, dont une Prestige. Enfin, nous présentons un Pacherenc doux, non liquoreux, frais et fruité, et un Pacherenc sec. Nos assemblages résultent de notre volonté de faire partager aux amateurs nos plaisirs de dégustation toujours renouvelés.”

   

Domaine Pichard

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone : 05 62 96 35 73

Email : pichard65@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainepichard




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de LAVAUR


Au sommet. Un savoir-faire familial depuis 1890. Depuis quatre générations, la famille Delpech produit sur 15 ha de l’ AOP Cahors et du Malbec rosé. Son Label “Vigneron Indépendant” affirme son savoir-faire et son appartenance à une famille de professionnels responsables et respectueux de la tradition. C’est sur les terrasses de la vallée du Lot, à 40 kms de Cahors, que Le Domaine de Lavaur prend soin de ses vignes dont le cépage unique est le Malbec. Le Malbec cépage traditionnel du Vin AOC Cahors : un vin Millénaire. Il provient de vignes âgées de 15 à 45 ans, plantées sur sols légers et caillouteux en 2e terrasse et sur sols argilo-calcaire en 3e terrasse. La vinification traditionnelle est effectuée en cuves Inox thermo régulées dédiées à chacune des parcelles. Ainsi la macération est adaptée à chaque cuvée, privilégiant le fruit, la rondeur et l’élégance des tanins. Pour Yves Delpech, le 2017 est de belle qualité, seul hic, la quantité n'est pas là. Les rouges sont puissants, concentrés, les blancs fruités, équilibrés. Il propose à la vente les 2015 en rouges et les 2016 et 2017, en rosés. Superbe Cahors Prestige 2015 (étiquette noir et or), 100% Malbec, sol argilo-calcaire, issu de la 3e terrasse, élevage durant 1 an en fûts de chêne français, nez de mûre, de cuir et de sous-bois très caractéristique, est ample, corsé et souple à la fois, aux tanins harmonieux, un vin qui poursuit une belle évolution. Le 2014 a des tanins puissants et mûrs à la fois, un vin très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, légèrement épicé en finale, tout en bouche, charnu, qui associe charpente et distinction. Le 2012 associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, bien charnu comme il le faut. Le 2011, qui dégage des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, riche, poursuit une évolution prometteuse, comme le 2008, au bouquet développé aux nuances fruitées et giboyeuses, est un vin complet, avec des tanins harmonieux, de bouche fine mais mature. Le Cahors Tradition 2015 (étiquette pastel Domaine sur fond brun), d’une robe rouge cerise limpide, corsé et parfumé, bouche fraîche aux tanins fondus. Le Malbec rosé, de belle teinte, dégage un nez de fraise, avec beaucoup de fraîcheur et de fruité en bouche. Gîtes sur place, idéalement situés pour partir à la découverte des charmes de la région (Rocamadour, Cahors, Gouffre de Padirac, Villages de Saint Cirq Lapopie, Montcuq...).

Yves et Séverine Delpech

46700 Soturac
Téléphone :05 65 36 56 30 et 06 15 16 56 07
Email : domaine.de.lavaur@orange.fr
Site personnel : www.domainedelavaur.fr

Château PAILLAS


Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s’étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Côt, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne dâge de 36 ans. Formé au Jurassique (il y a 150 millions d’années), le sol du vignoble s’est dégradé en surface sur une très faible épaisseur au fil des millénaires pour devenir de la pierraille calcaire peu friable enrobée d’argile parfois recouvert de “terres rouges” venant du massif central, très riches en fer. Puis grâce à son micro-climat : le Château Paillas, par sa position sur le plateau, bénéficie des effets du vent (qui concentre les raisins), et évite les brouillards matinaux de la vallée. En légère pente au sud, les vignes profitent au maximum de l’ensoleillement qui permet un affinement de la maturité. Après 18 mois, les cuves sont assemblées en une seule cuvée avant la mise en bouteilles. Beau Cahors 2012, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, un vin à prévoir sur des gésiers de volailles confits ou une dinde rôtie aux boudins et pommes fruits.

Famille Lescombes
Scea de Saint-Robert
46700 Floressas
Téléphone :05 65 36 58 28
Email : info@paillas.com
Site personnel : www.paillas.com

Château La CAMINADE


“En 1895, notre arrière grand-père Antonin Ressès hérite du domaine. Ce lieu est chargé d’histoire puisqu’il appartient jusqu’à la Révolution Française au clergé. Ces moines savaient choisir les meilleurs terroirs. En 1973, au lendemain de l’officialisation de l’Appellation Cahors Contrôlée, notre grand-père Marcel et notre père Léonce décident de commercialiser toute leur production en bouteille. Le domaine s’impose comme l’une des références de l’appellation, un succès attesté par de nombreuses médailles et récompenses. Aujourd’hui, les deux frères (Dominique et Richard), 4e génération, sont à la tête de ce domaine de 35 ha.” Remarquable Cahors La Commandery 2014, 97% Cot et 3% Tannat, très bien élevé durant 12 mois en fûts de chêne dont 18% de neufs, avec des tanins riches et une charpente solide, au nez dominé par les petits fruits rouges macérés, de robe pourpre, est chaleureux et charnu au palais, de garde. Leur Cahors La Caminade 2016, Malbec, Merlot, de couleur soutenue, très parfumé, a des tanins soyeux et fermes à la fois, dégage un nez subtil dominé par la cerise confite et l’humus, et s’associe, par exemple, avec un chou farci aux châtaignes et au foie gras ou des brochettes de filet mignon aux dattes et abricots secs.

Dominique et Richard Ressès
314, rue de la Forge
46140 Parnac
Téléphone :05 65 30 73 05
Email : resses@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-caminade.com

CRU LAMOUROUX


Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Formidable Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2006, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant une année en vieux fûts de chêne, au nez complexe et puissant, équilibré, au bouquet de petits fruits confits et de pain brioché, tout autant parfumé en bouche, d’une grande persistance, de grande évolution. Splendide Jurançon moelleux 2006 (80% Petit Manseng et 20% Gros Manseng), de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, de garde. Le Jurançon cuvée Pierre-Yves 2005 (récolté le plus tardivement, fin décembre, début janvier), la cueillette manuelle se fait exclusivement sur des pieds de Petit Manseng en exposition Sud avec une concentration de sucres pouvant atteindre 340 g/l. Vinification : 100% Petit Manseng, la maturation est suivie d’un repos stabilisateur en cuves Inox d’environ 2 ans. Cette cuvée est finalisée par un élevage de deux ans en barriques de chêne neutre), avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, avec cette finale au palais dominée par le citron et le miel, de grande évolution. Cette cuvée se savoure entre 10 et 12°C, en apéritif, sur des escalopes de foie gras et poires poêlées, du Bleu de Bresse, un savarin au rhum, un gâteau aux amandes et aux abricots. Quant au Jurançon Traditionnel 2007, avec ces notes de fumé spécifiques, il associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, de bouche dense, très typé.

Famille Ziemek-Chigé
La Chapelle-de-Rousse
64110 Jurançon
Téléphone :05 59 21 74 41
Télécopie :05 59 21 74 41
Email : chige.jean@wanadoo.fr
Site : crulamouroux
Site personnel : www.crulamouroux.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine BELMONT


Le Domaine de Belmont, 6 ha, s?impose toutes les exigences nécessaires à la réalisation d?un grand vin : ?la lutte phyto est elle aussi biologique. Nous n?utilisons que des produits de contact à basse dose. L?observation du climat, des pluies et des taux d?humidité est notre seul guide?. Les raisins rouges sont vinifiés en baies entières, avec une extraction douce, en pigeage manuel.
Séduisant IGP Côtes du Lot rouge cuvée Belmont 2011, 80% Cabernet franc et 20% Syrah, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d?épices et de fumé, riche et savoureux en bouche (19 €). Également l?IGP Côtes du Lot rouge cuvée Belmont 2014, 90% Cabernet franc et 10% Syrah, il se goûte particulièrement bien en ce moment, charmeur, au nez intense de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d'humus, un vin où le charnu prédomine (19 €).
Faites-vous plaisir aussi avec l?IGP Côtes du Lot blanc cuvée Montaigne 2015, 100% Chardonnay, tout en subtilité d?arômes (fruits frais, aubépine), parfumé, de bouche puissante et d?une longue finale (25 €) ou encore l?IGP Côtes du Lot blanc cuvée Dolmen 2015, 100% Chardonnay, aux arômes discrètement minéraux, un vin frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d?élégance, très agréable (25 €).

Françoise Belmon
Scea du Gagnoulet
46250 Goujounac
Tél. : 05 65 36 68 51 et 06 37 39 30 80
Email : contact@domaine-belmont.com
www.domaine-belmont.com


Domaine de GUILLAMAN


Dominique Ferret, 6e génération, dirige ce vignoble de 70 ha. ?Au fil d?acquisitions successives le vignoble, aujourd?hui de 105 hectares, se nourrit de la richesse d?un sol typiquement gascon : une terre argileuse, plantée sur une roche mère calcaire, bénéficiant d?un climat océanique tempéré favorisant une bonne maturité des raisins. L?encépagement est axé sur les cépages blancs, de part l?origine armagnacaise de la propriété : Colombard, Ugni Blanc, Chardonnay, Sauvignon, Gros Manseng et Petit Manseng, constituent 80 % du vignoble. Les 20% restant sont destinés à l?élaboration de vins rosés et rouge avec les cépages Merlot et Cabernet Sauvignon.?
Ils élèvent donc cet IGP Côtes de Gascogne Merlot Cabernet-Sauvignon 2015, de teinte soutenue, à dominante de souplesse, avec ce nez où domine le pruneau, particulièrement abordable (4,20 €).
Plus intense, l?IGP Côtes de Gascogne rouge Les Hauts de Guillaman 2006, élevé un an en barriques de chêne neuves, exhale plus des notes sauvages et persistantes, de fumé, d?humus et de cerise noire, un vin très équilibré, de bouche ample, de belle présence tannique (10,50 €).
Goûtez leur IGP Côtes de Gascogne blanc Les Pierres Blanches 2015, fruité et classique, (3,60 €), l?IGP Côtes de Gascogne Sauvignon blanc 2015, tout en finesse, aux nuances d?abricot et de grillé, d?un bel équilibre, aux senteurs persistantes de fruits frais et d?une très jolie finale (4,20 €), et leur IGP Côtes de Gascogne rosé de Pressée 2015, frais et franc, à prévoir sur des sardines ou une terrine (4,20 €).
Leur IGP Côtes de Gascogne blanc Frisson d?Automne 2007, Gros Manseng et Petit Manseng vendangés à surmaturité, complexe et velouté, au nez de rose, riche et fin à la fois, est à savourer avec un foie gras d?oie ou un gratin de clémentines (5,10 €).

Stéphanie et Dominique Ferret
A Guillaman
32330 Gondrin
Tél. : 05 62 29 13 82
Email : guillaman@orange.fr
www.domaine-guillaman.fr


Domaine du CRAMPILH


Vignoble familiale depuis 4 générations, avec 18 ha de Madiran et 4 ha de Pacherenc du Vic-Bilh.
Séduisant Pacherenc du Vic-Bilh mœlleux cuvée Céleste 2010, vendangé tardivement, pur Petit Manseng, médaille d?Argent Féminalises 2015, suave, riche et distinguée à la fois, au nez persistant à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, un vin vraiment charmeur sur un foie gras ou une lamproie. Le Pacherenc du Vic Bilh mœlleux cuvée l?Estéla 2014, 95% Gros Manseng et 5% Petit Manseng, velouté, aux senteurs complexes (rose, acacia...), est un vin fondu en bouche avec cette touche délicate de brioche en finale. Son Pacherenc du Vic-Bilh sec 2011, 60% Gros Manseng, 30% Petit Manseng et 10% Courbu, très parfumé, est équilibré, au nez subtil de coing frais. 
Il y aussi le Madiran cuvée l?Original 2012, 90% Tannat et 10% Cabernet-Sauvignon, médailles d?Or Féminalises 2015 et d?Argent au Concours de VIF 2015, alliant une finesse tannique à une structure en bouche persistante, d?une très jolie finale avec des notes de fumé et de fraise des bois surmûrie.

Bruno Oulié

64350 AURIONS-IDERNES
Tél. : 05 59 04 00 63
Fax : 05 59 04 04 97
Email : madirancrampilh@orange.fr
www.domaine-crampilh.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017

 



Château BARRÉJAT


Domaine de POUYPARDIN


Domaine PICHARD


Cru du PARADIS


Domaine COURÈGE-LONGUE


Château PAILLAS


Château GAUTOUL


Domaine de LAVAUR


Château NOZIÈRES


Domaine de LABARTHE


Château BOURGUET


Château La CAMINADE


Château BOVILA


Château VIEUX TOURON



CHATEAU LAROQUE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE ROSIERS


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE TROTEREAU


HENRY NATTER


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU DE GUEYZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales